Dimanche 16 avril

La pensée se retourne sur elle même, cherchant dans le cerveau son lieu d’origine, en vain.

 

Il y a pourtant des jours sombres et des nuits claires, les lumières qui aveuglent et les obscurités qui éveillent. Puis ces aubes qui font regretter le sommeil et ces crépuscules qui donnent envie de renaître.

 

l’homme augmenté signifie l’homme allant vers le robot et donc débarrassé de tout ce qui le rendait humain, oripeaux d’un autre âge. 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s