Jeudi 20 avril

Il y a ceux qui gouvernent le monde et ceux qui sont le monde, dit Fernando Pessoa. Dimanche, les seconds vont rappeler leur existence aux premiers.

 

Le voisin reprend ses travaux. Castor bruyant tape, perce, visse, scie et décapsule ses bières avec ses deux grosses incisives.

 

Le sommeil attend patiemment que je finisse d’écrire. Je sens chez lui une pointe d’ironie, il est vrai que les rêves qu’il prépare sont autrement plus attirants que mes pauvres phrases.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s