Mardi 9 mai

L’océan mange la côte, attaque les digues, ronge les maisons. Il nous a longtemps léché les pieds, maintenant, la submersion nous guette avec vue sous la mer.

 

Nous croisons plusieurs fois les mêmes personnes dans cette petite station balnéaire à l’unique rue commerçante. Impression de les connaître déjà, après tout, nous nous baignons dans la même eau et nous partageons le même bac à sable.

 

Sur la plage, plus on se rapproche de l’eau, plus le sable durcit. Il a donc toujours été destiné à faire du béton.

 

Nocturne: Blue and Silver - Chelsea 1871 by James Abbott McNeill Whistler 1834-1903

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s