Mercredi 7 juin

« Je me souviens encore du jour où, ayant entendu des bruits bizarres venir d’une pièce fermée, j’ai ouvert la porte et suis tombé sur deux génies de la littérature polonaise agenouillés face à face, frappant le sol avec leur tête, puis, après un retentissant un, deux, trois, les lever de façon foudroyante et faire les grimaces les plus terribles que j’eusse jamais vues. Des grimaces effrénées qui ne cessaient pas avant la destruction totale de l’ennemi. »

Jan Kott

 

Quand le chat n’est pas là, l’oiseau fait son nid.

 

L’escargot n’est jamais qu’une limace qui a réussi.

 

EmileNolde-MaskStillLifeIII_(74x78CM)(1911)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s