Dimanche 11 juin

« Serre moi étouffe moi

Empêche-moi de mourir

Cache que je ne m’aime pas 

Comble le vide sois le vide »

Jacques Sojcher

 

Je me souviens, j’avais 6 ou 7 ans, d’une statue de Saint Georges terrassant un dragon qui serpentait à ses pieds. Moi, accroupi à coté, je tentais de dompter mes lacets. Chacun ses défis.

 

« Etre las » a quelque chose « d’être là » avec une vague envie d’être ailleurs aussitôt démentie par la certitude que là-bas sera comme ici.

 

wassily-kandinsky-st-georges-dragon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s