Vendredi 30 juin

« Ecrire c’est abandonner le monde, par peur; ne pas écrire, c’est s’y abandonner, par paresse. »

ARNO ( blog: « les restes du banquet »)

 

Echange de regards, celui-là contre celui-ci…que je possède en double, me dit cette jolie femme atteinte d’un magnifique strabisme.

 

« On va voir ce qu’il a dans le ventre », il vit le chirurgien saisir son bistouri et, dans le couloir, l’anesthésiste qui arrivait en courant…

 

Rembrandt

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s