Vendredi 20 octobre

« L’individu est comme la vague qui se soulève à la surface de l’eau. Elle ne peut s’en séparer tout à fait. Et elle retombe très vite dans la masse solidaire qui l’engloutit. Elle retombe toujours dans le mouvement irrésistible de la marée qui la porte. Mais pourquoi ne pas se soulever encore et encore et encore? »

Pascal Quignard

 

Tout ce qui permet aujourd’hui de réintroduire le récit dans la vie des gens est intéressant. Raconte moi une histoire…mon histoire…ton histoire…

Il était une fois…

 

Les feuilles tombent en automne et au printemps remontent sur les arbres; c’était le raisonnement logique et poétique d’Elsa quand elle avait quatre ans.

 

Courbet (4)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s