Dimanche 5 novembre

Les pins parasols de Rome protègent aussi de la pluie. Leur vert persistant sur l’ocre des facades est une des images que je garderai du séjour.

 

Le selfie est devenu une véritable pathologie, une sorte de folie partagée. Les heures de voyage, d’attente n’ont plus qu’un seul but: déployer une perche et sourire éperdument à son image avec en fond, et de façon purement décorative, les plus belles oeuvres du génie humain.

 

Claude Lorrain -ruins-of-the-roman-forum

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s