Jeudi 9 novembre

« Imaginez Beethoven aveugle, quel merveilleux peintre il aurait fait! »

Eric Chevillard

 

Elle se mouche discrètement par petits souffles de nez rapides et allez savoir pourquoi, c’est charmant!

 

Mettre la rencontre, le désir, l’amour, en équations et algorithmes, c’est ce que proposent de pseudo-scientifiques à la télévision. L’être humain semble s’acharner à se débarasser de ce qui le rend humain et semble de plus en plus fasciné par un devenir robotisé où enfin tout sera prévisible et balisé.

 

Roman-Opalka-Details

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s