Jeudi 11 janvier

Hier, rien, page blanche, pas disponible pour l’écriture et je me surprends à penser aux quelques personnes qui viennent sur ce blog (à qui, au passage, je souhaite une bonne année!) Qu’ont elles pensées?

 

Il est malade. Il est mort. C’est une panne d’ordinateur. Comment je vais faire désormais sans lui. De toute façon, c’est nul. C’est un flemmard. Tiens, y’a rien…

 

Cest bien le blanc, aussi…

 

Olivier Merijon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s