Vendredi 12 janvier

« Chaque rencontre nous disloque et nous recompose. »

Hugo von Hommennstahl

 

La rencontre nous disloque, nous sort de notre lieu, nous démembre, nous désarticule  à ne plus pouvoir parler comme avant, à parler en pièces, à parler à coté. Par quel mystère nous parvenons malgré tout à nous entendre, à nous comprendre, à partager un temps nos solitudes. Toujours le langage, toujours la parole, toujours le vide dans lequel nous nous retrouvons et nous recomposons.

 

La parole, EvelyneJ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s