Vendredi 13 avril

Si vous avez un bâton, je vous en donnerai un

Si vous n’en avez pas, je vous le prendrai

Koan zen

 

les inondations laissent des éclats de rivière dans les champs, cadeaux brillants, mares éphémères que le soleil aspirera.

 

max-ernst-la-mare-aux-grenouilles

Max Ernst, la mare aux grenouilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s