Vendredi 20 avril

Caminante, son tus huellas [Toi qui marches, ce sont tes traces]
el camino y nada más; [qui font le chemin, rien d’autre ;]
caminante, no hay camino, [toi qui marches, il n’existe pas de chemin,]
se hace camino al andar. [le chemin se fait en marchant.]

Antonio Machado

 

Le dalaï-lama tweete: « Nous savons que chacun doit mourir, mais l’important c’est de donner du sens à nos vies. » C’est à se demander si la réincarnation ne favorise pas la production de banalités, une sorte d’affaiblissement de la pensée par répétition.

 

Le turc est fort, ce qui rend le kurde distant.

 

photo-20-10-2015-11-44-08

Henri Michaux, Peinture à l’encre de Chine (détail)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s