Lundi 23 avril

« Il s’émerveillait de s’apercevoir que les chats avaient la peau percée de deux trous, justement à la place des yeux. »

Lichtenberg

 

Sa route pourrait se poursuivre tout droit aprés tout, passer du gris bitume au jaune colza puis au vert fluo du blé en herbe et se terminer contre le fond bleu du ciel: ligne droite de printemps.

 

 

Miro bleu

Miro, bleu III

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s