Lundi 24 septembre

L’héritage comprenait peu de choses.
Le cancer du poumon de son père, quelques cigarettes de sa mère, et un cendrier de son grand père.
Après quoi, il fallait s’arranger avec ça pour continuer à fumer.
S’arrêter, c’était salir la mémoire de ses ascendants, trahir leur addiction au tabac et rompre la tradition familiale.

Le cancer n’avait rien de remarquable il n’aurait aucun mal à obtenir le même, il suffisait de fumer, un peu plus sans doute. Les conseils d’un ami tabacologue seraient toutefois précieux.
Les cigarettes maternelles, il les mettraient de coté, les laisserait en héritage à ses propres enfants. Il y en avait dix, des blondes, dans leur paquet doré. C’est tout ce qu’elle avait laissé avant de s’immoler.
Il sourit, elle disait toujours « je vais en griller une » avant de sortir fumer dans le jardin, prés de l’érable japonais. Elle avait posé là une boite de fer blanc, maintenant rouillée, qui lui servait de cendrier. Il revoyait les mégots entassés, le jus marron sale que la pluie fabriquait avec les restes de tabac froid.
Le cendrier grand paternel était remarquable, une poterie raku yaki : un bol noir pour le thé de type kuroraku d’une grande valeur.
Il était à l’image de l’aïeul, un dur à cuire, qui avait cassé sa pipe en percutant un haut fourneau au volant de sa déesse rouge qui s’enflamma instantanément.

Bien sur, c’était un curieux héritage, mais le seul qu’il possédait. Il regarda songeur la cigarette électronique flambant neuve que sa fille venait de lui offrir.
Il hésita un instant, le geste suspendu au dessus de la poubelle puis ouvrit la main et le paquet neuf de clopes avec sa photo d’un trou dans la gorge disparut.
Il appuya sur l’interrupteur de la vapoteuse qui émit un léger bruit, il aspira et regarda le nuage blanc disparaître rapidement.
Allons, songea-t-il, avec un peu de chance, je partirai tout de même en fumée moi aussi, une fumée électronique, une e-fumée. Il faut savoir mourir avec son temps…

 

Edgar Degas
Edgar Degas, Etude de ciel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s