Vendredi 28 septembre

Elle tire sur sa jupe dans l’espoir vain de cacher ses cuisses, si fort que la jupe descend et dissimule en effet ses cuisses mais révèle maintenant ses fesses qu’elle s’empresse de couvrir de ses mains rattrapant la jupe avec ses dents, ce qui dévoile ses seins qu’elle parvient à masquer avec ses cheveux par un brusque mouvement de tête évitant de peu la chute en se positionnant sur un pied…

Le lendemain, elle prenait son premier cours de yoga.

 

Ce n’est pas assez déjanté, il y a encore trop de caoutchouc, de vieux pneus, de gomme sale. Je veux écrire sur l’acier, seule façon de faire des étincelles.

 

13-Picasso, La femme au tambourin, 1939,
Picasso, La femme au tambourin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s