Mardi 2 octobre

« Les bébés sont d’une affligeante banalité. Ils se bornent à pousser des cris incompréhensibles comme s’ils allaient à l’abattoir.”

Roland Topor

 

Que cache la rivière sous les nénuphars, dans le fond, les sédiments…
Une Ophélie locale noyée à l’insu de tout le village, des perles venues de colliers jetés passionnément, les hameçons perdus de pêcheurs de patience, les pièces de monnaie lancées depuis le pont par jeu et sans vœux, les secrets enfouis qui la font pleurer de rage et déborder d’enthousiasme.

 

800px-Guido_Reni_-_Saint_Joseph_and_the_Christ_Child_-_Google_Art_Project
Guido Reni, L’enfant Jésus dans les bras de Joseph

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s