Vendredi 9 novembre

« S’il pouvait penser, le coeur s’arrêterait. »

Fernando Pessoa

 

Le brouillard a un énorme avantage, il nous cache le monde. Seul, le premier plan nous apparaît et cette absence de profondeur simplifie toutes choses, comme dans un tableau d’avant la découverte de la perspective.

Elle a succombé à son charme. Alors qu’elle passait sous ses frondaisons comme chaque matin, ce bel arbre lui est tombé dessus.

 

Giovanni_di_Paolo_Saint_Catherine_of_Siena_Exchanging_Her_Heart_with_Christ
Giovanni di Paolo, Sainte Catherine de Sienne échangeant son cœur avec le Christ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s