Lundi 3 décembre

« Mais vous savez bien que rien ici-bas ne peut prétendre à l’existence tant que ça n’a pas reçu de nom. »

Nathalie Sarraute

 

Nous sommes des marionnettes manipulées par les fils du temps. Nous l’oublions parfois et faisons quelques pas euphoriques. Puis, démantelés, nous cherchons à nous relever, appelant les liens que nous haïssions.

 

Eau partout, le ciel se vide sur moi

Les yeux mouillés de pluie

La bouche noyée le visage baignée

Je pleure une eau étrangère

Je recrache des larmes qui ne sont pas les miennes

J’avance en apnée dans un liquide de début du monde

 

27c6ced797ae50e139cc78c09789bc31
Karen Woods, Ann Morison loop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s