Vendredi 22 février

«  Je viens je ne sais d’où,
Je suis je ne sais qui,
Je meurs je ne sais quand,
Je vais je ne sais où,
Je m’étonne d’être aussi joyeux.  »

Martinus von Biberach

 

Malgré le bonnet enfoncé jusqu’aux yeux, le froid creusait un trou glacial au milieu de son front. Il avançait pourtant à l’abri des maisons tentant de se réchauffer au soleil blanc qui éclairait les vieilles pierres. En pure perte, ce soleil là ignorait le réconfort…

 

téléchargement
Yayoi Kusama, Neige

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s