Jeudi 24 octobre

« Avec l’âge, sa mémoire commença à le trahir. Peu à peu, le vieil érudit oublia tout ce qu’il avait lu à l’exception des livres de la première enfance dont le souvenir au contraire lui revenait avec une merveilleuse fraîcheur. Aussi, le public rassemblé au Collège de France pour l’écouter parler des Oraisons funèbres de Bossuet fut-il surpris de l’entendre réciter de larges extraits de Boubou apprend le pot et du Mille-pattes qui cherchait sa pantoufle qu’il commenta ensuite avec sa légendaire sagacité critique, toujours aussi éblouissante. »

Eric Chevillard

 

En changeant son fusil d’épaule, il a malencontreusement appuyé sur la détente et a passé l’arme à gauche.

Il est des images qui bien que remarquables sont omniprésentes et finissent par créer un sentiment de saturation totalement injuste. Ainsi la Grande Vague d’Hokusai qui n’en finit pas de ne pas retomber sur les barques effrayées sur fond de mont Fuji indifférent. Toute la force de l’estampe est affaiblie par sa reproduction forcenée, elle devient une décoration exotique pour surfeurs dépressifs.

 

Red_Fuji_southern_wind_clear_morning
Hokusai, Le Fuji par temps clair

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s