Jeudi 26 décembre

«Il s’émerveillait de s’apercevoir que les chats avaient la peau percée de deux trous, justement à la place des yeux. »
Lichtenberg

 

C’est au pied de la murette qu’on voit le colimaçon.

 

41126696
Eugène Delacroix, Trois dessins de chat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s