Mercredi 22 janvier

Je me rends compte que les « runners » ne sont pas du tout ridicules à trottiner sur place aux feux rouges, c’est la seule façon de ne pas oublier de courir et d’entraîner les muscles adéquats.
De la même façon, j’ai décidé de ne pas cesser de remuer les mâchoires après le repas de midi de manière à ne pas être pris au dépourvu par le repas du soir.

 

Robert_Delaunay,_Les_coureurs,_1924
Robert Delauney, Les coureurs

2 réflexions sur “

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s