Lundi 27 avril

Si seulement…

« Ce sont tous des ignorants, c’est du poumon que vous êtes malade.
– Du poumon?
– Oui. Que sentez-vous?
– Je sens de temps en temps des douleurs de tête.
– Justement, le poumon.
– Il me semble parfois que j’ai un voile devant les yeux.
– Le poumon.
– J’ai quelquefois des maux de cœur.
– Le poumon.
– Je sens parfois des lassitudes par tous les membres.
– Le poumon.
– Et quelquefois il me prend des douleurs dans le ventre, comme si c’était des coliques.
– Le poumon. Vous avez appétit à ce que vous mangez?
– Oui, Monsieur.
– Le poumon. Vous aimez à boire un peu de vin?
– Oui, Monsieur.
– Le poumon.
– Il vous prend un petit sommeil après le repas, et vous êtes bien aise de dormir?
– Oui, Monsieur.
– Le poumon, le poumon, vous dis-je.

Molière- le Malade imaginaire

3 réflexions sur “

  1. ça fait penser à quelque chose… pour remède, quelques semaines de confinement suffiront, en allant au théâtre de temps en temps ; un masque, si vous en avez un ; sinon,c’est inutile.
    et bien sûr, des gestes barrières, de la distanciation sociale (vous m’en mettrez un mètre) et hop là, au boulot dare-dare ; pas la peine d’attendre le vaccin.
    pour le reste (c’est l’essentiel) je m’en lave les mains.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s