Lundi 14 juin

Juin gémit comme une porte qui grince
Qui ouvre sur un été incertain
Un avenir déjà passé, fané de ce printemps confiné
Un été en pente dure
Un été fragile cherchant l’étai qui le fera aller jusqu’à la rentrée
Pouvons nous être et avoir l’été?


3 réflexions sur “

Répondre à Laurence Délis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s