Vendredi 3 juillet

Les routes ne sont jamais que des rivières figées sur lesquelles glissent des barques à roues, des bateaux pneumatiques et des pédalos rayonnants.
Elles se jettent les unes dans les autres sans un bruit, irriguant la campagne et fondant leur bitume au soleil de juillet.

Isaac Lévithan, La Vladimirka (la route de vladimir) 1892

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s