Samedi 15 août

Noli me tangere

Retrouvé le geste de faire exploser les balsamines.
Une légère pression entre le pouce et l’index, la gousse éclate en libérant quatre ou cinq graines noires.
Sensation suffisamment agréable pour la renouveler, déception de mal juger et d’appuyer en vain sur le sac qui paraissait prêt à lâcher son contenu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s