Jeudi 20 août

Redif: septembre 2019

On sous-estime le micocoulier.
Il est pourtant partout.
L’autre jour, je me suis abrité d’une pluie crachineuse sous un arbre pebroc, et bien, c’était un micocoulier.
Un peu plus loin, un gamin pleurait comme un saule, et bien, son Miko coulait.

Pommier en fleurs, 1912 (Piet Mondrian, 1872-1944)
Piet Mondrian, Pommier en fleurs, 1912

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s