Dimanche 23 août

« La rentrée littéraire est ainsi définitivement passée en 2002 du registre bon enfant à celui d’une pesante farce à répétition, seulement comparable au beaujolais nouveau quant au mercantilisme et à la médiocrité du produit. »
Eric Naulleau

Aucune suite dans les idées.
Il avait beau longer studieusement les axones, franchir souplement les synapses, cocher des neurones innombrables derrière lui, semer de petits caillots et faire régulièrement le point dans les sillons du lobe frontal.
Toujours une idée fixe l’arrêtait, le déroutait et il repartait dans une autre direction.
Perdu dans un labyrinthe d’images, de mots et de souvenirs confus.
Sa machette s’émoussait à vouloir éclaircir les mystères de sa conscience.
Il pensait en pointillés…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s