Samedi 19 septembre

« Le corps, ça devrait vous épater plus.»
Jacques Lacan

Pourquoi le corps disparaît-il peu à peu et nous impose sa déchéance, ses rides, sa chute, jusqu’à la transparence et la dissolution?
Ne pourrait-on pas en finir autrement, le même processus mais en une seule journée.
Vieillir en 24 heures, en accéléré, dans une sorte d’acmée sénile, une folle journée où l’on rirait de toutes ses dents le matin et toutes gencives dehors le soir.

Caravage?, L’Arracheur de dents, 1608,1610

2 réflexions sur “

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s