Samedi 7 novembre

Il va se réveiller, ce qu’il vit ne peut être qu’une erreur, un malentendu.
Quelqu’un va s’excuser, désolé, nous nous sommes trompés de scénario, il s’agit d’un quiproquo, d’une homonymie sans doute.
Vous allez rire, ce n’était pas vous qui deviez vivre cela.
Vous serez dédommagé, des bons d’achat, un avoir, une année bonus, que sais je…
Encore désolé pour le dérangement, une erreur stupide on vous dit, allons tout ça n’est pas si grave.
Vous avez la vie derrière vous, que diable…

Victor Brauner, Le triomphe du doute, 1942

Une réflexion sur “

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s