Dimanche 22 novembre

Les mots viennent rarement tout seuls, il faut parfois aller les chercher dans des lieux sombres et reculés puis les réveiller, les apprêter et les fixer rapidement sur la page.
Ils se débattent alors et tentent de s’enfuir, une seule solution: les achever d’un trait de plume.

Alighiero Boetti, Aujourd’hui le premier jour douzième mois, 1988. Tapisserie de mots croisés réalisée par des afghanes selon son projet. Les mots « texte » et « tissu » ont une racine commune.

9 réflexions sur “

  1. Au commencement étaient les mots pour qui mieux vaut se voir achevés d’un trait de plume que d’être tabassés par une petite frappe numérique (et risquer l’effacement d’un binaire jaloux).
    Non ? (Secondo esseulé)
    Parallèlement, y’a vot’pot’pas afghan (quercynois selon sa bio) qui sue p’t’êt’ sang et eau sur sa tapisserie d’anapodotons peu ecclésiastiques !
    Pour finir, pas de coda: n’est pas musical qui veut et le bretzel liquide se solidifie vite.
    En conclusion -oui je sais; là j’fais une erreur qui crame ma participation-j’m’amuse bien à vous lire et vous prête mon Queneau.

    Aimé par 1 personne

    1. Bon, mes p’tits poussins, aurait dit la fermière, va falloir réviser votre conditionnel si vous voulez préserver votre futur… J’aurais avec un s, et les dindons seront moins farcis.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s