Jeudi 28 janvier

Le funambule est somnambule.
Toutes les nuits, il traverse un effrayant précipice sur le câble du téléphérique voisin.
A son réveil, il reprend ses exercices, allant et venant sur la ligne blanche peinte sur le sol de son salon car il est sujet au vertige.

5566b-barnett-newman-blue-couple
Barnett Newman, Blue couple

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s