Lundi 15 février

Que mes chansons restent après moi pour mes amis
Comme au soir le dégel un peu de neige sur les branches
La nuit je ne sais rien de moi j’invente des lumières
Avec l’humilité d’une ortie oubliée derrière une maison
Je m’amuse à mettre des étincelles dans un bocal
Pour me convaincre que j’ai bien fait de vivre
Comme celui qu’on décorerait pour avoir inventé les couleurs

Jacques Bertin

Pierre Alechinsky, 1975

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s