Dimanche 13 juin

Fonds de court

Des bûcherons cognent sur des arbres invisibles avec des raquettes de tennis.
A chaque coup, il en tombe une balle jaune citron.

Chaque soir, un petit ramasseur de balles remonte les filets des courts.
Des centaines de balles jaunes s’y débattent.
Il doit les relâcher sur la terre battue après les avoir épousseter soigneusement une à une.

Auparavant, des boyaux de chats étaient utilisés pour confectionner les cordes des raquettes mais les miaulements stridents indisposaient les spectateurs.
Maintenant, ce sont des cordes de violons tsiganes d’où ces longues plaintes déchirantes qui montent du central.

Francisco de Zurbaran, Nature morte aux citrons et oranges avec une rose, 1633

2 réflexions sur “

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s