Samedi 22 août

Redif: Septembre 2018

« Les fêtes n’existent que pour colorer les angoisses. »
Leonor Fini

Je marche sur une passerelle en bois faite de lattes parallèles, à la façon d’un xylophone, qui rendent un son différent à chacun de mes pas.
Si ça se trouve, je viens de jouer le tube de la rentrée.

velickovic
Velickovic, Poursuite

Vendredi 21 août

‘’Notre communauté aurait implosé depuis longtemps à force de haines, de dissensions, d’incompatibilités et de rancœurs s’il n’y avait encore, pour la souder et resserrer nos liens, épidémies et pandémies. Il est évidemment très mal considéré de garder sa maladie pour soi. Il convient plutôt d’en faire profiter les autres, de propager le virus et, si par infortune elle n’est pas contagieuse, de ne pas rester non plus chez soi, grelottant et branlant du manche comme un jouisseur égoïste, mais de sortir au moins montrer l’exemple et se répandre dans la rue afin que le piège maigre de notre squelette happe les chairs florissantes des biens portants et se referme sur elles.’’
Eric Chevillard, Choir, 2010

Jeudi 20 août

Redif: septembre 2019

On sous-estime le micocoulier.
Il est pourtant partout.
L’autre jour, je me suis abrité d’une pluie crachineuse sous un arbre pebroc, et bien, c’était un micocoulier.
Un peu plus loin, un gamin pleurait comme un saule, et bien, son Miko coulait.

Pommier en fleurs, 1912 (Piet Mondrian, 1872-1944)
Piet Mondrian, Pommier en fleurs, 1912

Mardi 18 août

Ça s’est produit quand?
Personne ne m’a averti, je m’en rends compte seulement maintenant mais ça a du commencer bien avant.
Tout ce temps insouciant! Mais je me serai préparé, je sais pas moi, il existe peut-être des lieux où on s’entraîne , où l’on dit progressivement la vérité, comme à de grands malades.
Bref, il paraît que je vieillis, que dis-je, je suis vieux et on me dit que ça va s’aggraver, que c’est incurable, que c’est normal, que c’est comme ça depuis toujours.
Je l’apprends brutalement, on ne nous dit jamais rien…

Pablo Picasso - Autoportrait face à la mort - 1972
Pablo Picasso, Autoportrait face à la mort, 1972

Lundi 17 août

Redif: septembre 2019

J’ai décidé de marcher désormais dans la rue avec mon téléviseur tenu à bout de bras.
Outre la place libérée sur le trottoir à mon passage, je savoure aussi le regard envieux des passants ordinaires serrant piteusement leurs minuscules smartphones.

162808150
Roy Lichtenstein, Ohhh… Alright

Dimanche 16 août

Redif: Septembre 2019

Entraide

Le muet a tenu parole et a donné un coup de main au manchot qui fit un clin d’œil au borgne pour qu’il voit désormais le bon coté de l’hémiplégique.

Pieter Brueghel, La parabole des Aveugles, 1568

Samedi 15 août

Noli me tangere

Retrouvé le geste de faire exploser les balsamines.
Une légère pression entre le pouce et l’index, la gousse éclate en libérant quatre ou cinq graines noires.
Sensation suffisamment agréable pour la renouveler, déception de mal juger et d’appuyer en vain sur le sac qui paraissait prêt à lâcher son contenu.

Vendredi 31 juillet

Blog en vacances…

“Les vacances datent de la plus haute antiquité. Elles se composent régulièrement de pluies fines coupées d’orages plus importants.”
Alexandre Vialatte

Magritte
Magritte, Les vacances de Hegel

Jeudi 30 juillet

Redif: Juin 2019

Le bitume fond et rejoint la rivière
Nous aurons une belle route aux méandres ombragés
Quand le froid reviendra

La sueur creuse des rides profondes
Sur son visage
Elle a le goût des larmes du désert

Campagne
L’odeur du foin coupé
couvre celle du gas-oil

sio4_guillaumet_003f
Gustave Guillaumet, Le sahara

Mercredi 29 juillet

Redif: Novembre 2019

« Imaginez Beethoven aveugle, quel merveilleux peintre il aurait fait! »
Eric Chevillard

Perte de vue
Me laver les yeux
A la fenêtre de l’aube
Me rincer l’œil
A l’eau des flaques grises
Vider mon regard
Dans le ciel mauve
Oublier mes yeux

800px-Beethoven
Joseph Karl Stieler, Portrait de Beethoven