Samedi 1er mai

Et voici les tableaux tant attendus, à noter une contribution de dernière minute dont voici le lien:

Se dire les choses
Emmanuel Glais
https://emmanuelglais.blogspot.com/2021/04/se-dire-les-choses.html

Le tableau de choix du rédacteur de mai est sous presse et suivra dans quelques minutes, nous sommes le 1er mai, tout cela demande du travail!
Je n’ai pu modifier la présentation très verticale du tableau, reste à espérer que cela fonctionne ! je doute que l’on puisse effectuer des choix multiples.

Vendredi 30 avril

Avril se termine, et lundi nous pourrons allonger notre laisse à volonté.
En mai fais ce qu’il te plaît, c’est bien connu.
Je publierai demain, ou tenterai de publier, le tableaux de vote et celui du choix du blogueur de mai, grâce aux précieuses indications de Carnets Paresseux.
En attendant, voici les adresses des participants (loué soit leur apport) dans l’ordre de publication : (Merci de me signaler erreurs ou oublis éventuels.)

Les jeux sont faits, rien ne va plus
Les mots autographes
https://jacou33.wordpress.com/2021/04/06/agenda-ironique-avril-2021/

La rencontre et la séparation
Filigrane
https://filigrane1234.blogspot.com/2021/04/la-rencontre.html
https://filigrane1234.blogspot.com/2021/04/separation.html

Dialogue de sourdes gourdes
Le retour du Flying Bum
https://leretourduflyingbum.com/2021/04/09/dialogue-de-sourdes-gourdes/


Tous les tableaux
Tous les drapeaux.XYZ
https://touslesdrapeaux.xyz/agenda_ironique.html

Cause toujours, tu m’intéresses
Tout l’opéra (ou presque)
https://toutloperaoupresque655890715.com/2021/04/15/cause-toujours-tu-minteresses/

Conversation
Ecrits de femmes
https://petitesnouvelles.fr/2021/04/17/agenda-ironique-davril-conversation/

Les trois pommes et le trésor du roi
Carnets paresseux
https://carnetsparesseux.wordpress.com/2021/04/23/le-tresor-du-roi/

Paysages de maîtres
Laura Vanel-Coytte: ce que j’écris, ce(ux) que j’aime
http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2021/04/24/mon-texte-inedit-sur-ce-blog-paysages-de-maitres-pour-l-agen-6311638.html

Des maux
Poésie de nature
https://poesie-de-nature.com/

La conversation
Palette d’expressions
https://palettedexpressions.wordpress.com/2021/04/29/la-conversation/

Pièce hachée
Bastramu
https://bastramu.wordpress.com/2021/04/30/piece-hachee/

Et ma contribution, ici même, le 25 avril.


Ce qui nous fait douze textes à lire avant demain matin, bon, d’accord, disons le 3 mai au soir pour la publication des résultats.
Faut pas trop émietter sur pied ou empiéter sur mai plutôt.

Dimanche 25 avril

Edward hopper, Chop Suey, 1929

Voilà, nous y sommes, une échoppe, au chop suey une vitrine qui choppe la lumière et des lettres lumineuses sur fond rouge, une ensaigne comme on dit puis une échelle sur la droite, issue de secours, courte échelle, celles que je vois attablées, les filles Hopper, paire de chapeaux brun et bleu, bleu de la vitre au fond, fond de théière sur la table blanche comme si c’était hier peut-être déjà là, avec une choppe de bière.
Quelque chose qui cloche sous les chapeaux ou qui sue comme Eugène au fond avec sa cigarette face à un profil rouge et clair Claire le regarde lui sombre avec sa cigarette arrête de te fondre dans l’obscurité du salon.
Premier plan plan-plan se passe rien si deux chaises dos à dos arrondies puis ce rectangle blanc et les deux filles parlent ne parlent pas causent peut-être comme Beckett :
« Bref, j’avais plus rien, j’avais plus de note, j’avais plus de mot j’avais plus que bref pour raconter la fuite de la partie de vie qui m’était toute partie. » ou plus simplement se taisent se regardent « atmosphère, atmosphère es ke jai une gueule d’atmosphère » Elle s’appelle Arlette celle de dos cetelkicause les coudes sur le blanc dans l’ombre bleue prés de la coupelle elle alerte en vain Peggy pile en face qui s’en fout ou pas qui réfléchit
Elle Arlette fait le récit de sa vie de sa journée de sa soirée sa nuit, s’ennuie Peggy à l’écouter allez savoir allez voir ça cette salle aux tons ocres bleus tiens un manteau beige non ocre disais je accroché à une patère pas taire nous y revoilà se taire ou pas se raconter autour d’un thé cause toujours tu m’intéresses il était une fois ou deux je sais plus je te l’ai déjà dit tu sais bien la fois où…
Et puis les petites lampes sur les rebords de fenêtre carrés rectangles des murs, guillotine bleue de la fenêtre du fond tombant sur la tête d’Eugène ronds des chapeaux et des visages ambiance plan fixe bien sur cinéma c’est du cinéma le premier plan du film ça cause au Chop Suey le récit commence zoom avant gros plan sur visage pâle de Peggy sur les lèvres rouges elle va causer chuchoter
Once upon a time
Tell me your own story please
You interest me

Ma participation à l’agenda du mois d’avril, agenda sous le signe de l’art et des mots, coïncidence bien sûr.
Les résultats ne sauraient tarder, déjà dix participations si je compte bien.
A ce propos, si quelqu’un(e) peut me dire comment insérer, coller, incruster, télécharger, confectionner un tableau de pourcentages pour les votes comme cela se fait dans l’A.I. Merci d’avance.

Et merci à tous les participants et, ou lecteurs

Vendredi 23 avril

« Mon médecin a essayé de me fourguer un cancer du poumon alors que j’étais venu le consulter pour un simple rhume! Je ne me suis pas laissé faire, mais n’est-il pas déplorable de voir cette mentalité de vendeur de canapés contaminer peu à peu l’ensemble de la société et jusqu’aux professions traditionnellement vouées au soulagement des douleurs, dans le respect de la personne humaine? »

Eric Chevillard


James Ensor, Les mauvais médecins , 1895

Jeudi 15 avril

Il sort de plus en plus de sa zone de confort
Aujourd’hui, il s’est risqué à quitter son canapé
Pour la méridienne qui lui fait face

Pieter Brueghel l’Ancien, Le Pays de Cocagne, 1567

Mardi 13 avril

 « L’art est le terme sous lequel nous désignons une activité mentale dont l’exercice permet à l’espèce humaine d’affronter sa mortalité afin de tirer de cet affrontement même un surcroît de vie et de durée. »

Bernard Noël

En hommage à Bernard Noël, disparu aujourd’hui à l’âge de 90 ans.

Samedi 10 avril

« Aucun des gestes de Monsieur Knott ne pouvait passer pour caractéristique sinon peut-être celui qui consistait en l’obturation simultanée des cavités de la face, les pouces dans la bouche, les index dans les oreilles, les auriculaires dans les narines, les annulaires dans les yeux et les majeurs, aptes en temps de crise à activer la cérébration, posés contre les tempes. »

Samuel Beckett

Choi Xooang, Artiste sculpteur Coréen né en 1975

Dimanche 4 avril

Agenda Ironique Avril

Cause toujours, tu m’intéresses
Tout ce qui cause m’intéresse
Tout ce qui communique m’ennuie

Je vous propose pour l’agenda ironique d’avril trois tableaux évoquant une rencontre, des dialogues, du langage, de la parole…

vous pourrez vous en inspirer (un seul ou les trois) pour imaginer un récit, des dialogues, un poème, un haiku etc…(l’agenda ironique semble laisser pas mal de latitude à l’inspiration)
avec comme contraintes de placer la phrase « cause toujours, tu m’intéresses », et quelques jeux de mots:
Anagrammes, boutades, homophonies voire un marabout ou un trompe-oreilles.
Et puis, tiens, une citation de votre choix à mêler au texte.
Le tout avant le 30 avril, sans dépasser un rayon de 10 km autour de votre stylo, clavier, burin, pinceau etc…


Gustave_Courbet_-_Bonjour_Monsieur_Courbet_-_Musée_Fabre
Gustave Courbet, Bonjour Monsieur Courbet, 1854

Résultat de recherche d'images pour "chop suey hopper"
Edward Hopper, chop suey, 1929

Henri Matisse, La conversation, 1908